Définition de la dysphasie

La dysphasie aussi appelée trouble primaire du langage : Définition

La dysphasie est un trouble primaire du langage, dans les sphères expressive ou expressive et réceptive, qui s’observent par des atteintes variables affectant le développement de plus d’une composante du langage :

  • Phonologie (sons);
  • Morphologie (mots de même famille, préfixes, suffixes, et accords);
  • Syntaxe (ordre des mots et construction de phrases);
  • Sémantique (sens);
  • pragmatique (pourquoi et comment on communique).

En plus d’une hétérogénéité des manifestations de ce trouble d’un individu à l’autre, la dysphasie se caractérise, chez un même individu, par sa persistance, la variabilité du portrait clinique dans le temps, de même que par une forte probabilité qu’il y ait peu d’évolution sans intervention.

Le développement et le bon fonctionnement de la personne dysphasique peuvent être entravés sur les plans personnel, social, scolaire et professionnel.
Des situations de handicapés et des incapacités peuvent survenir à tous les âges de sa vie.

La dysphasie est un trouble grave du développement du langage. La dysphasie touche entre 7,4 % et 9,4 %. C’est un trouble fréquent, mais méconnu.

Les troubles associés à la dysphasie sont la norme (TDAH, anxiété, troubles praxiques, etc.) et non l’exception. Parmi les troubles neurodéveloppementaux, la dysphasie est une des plus fréquents, mais un des troubles les moins étudiés (Dorothy Bishop- RALLI campaing).